Troubles lipidiques

Un taux de cholestérol total supérieur à 2g, un taux de mauvais cholestérol (LDL) élevé et pas assez de bon cholestérol (HDL) sont souvent synonymes de traitements médicamenteux. Son but est de faire diminuer ces taux pour un meilleur fonctionnement cardiovasculaire… 

Mais à quoi peuvent servir ces traitements si l’alimentation n’est pas optimale à leur bon fonctionnement ? 

Un régime alimentaire équilibré sans interdit mais avec des fréquences de consommation permet de faire baisser le taux de cholestérol total de 10%. De ce fait, les comprimés médicamenteux auront un terrain d’action idéal. 

Equilibrer ou diminuer les taux de cholestérol permet de limiter les complications telles le diabète, l’hypertension, l’infarctus du myocarde, AVC (accident vasculaire cérébral),… 

On peut souvent observer un taux de triglycérides élevé contrairement au cholestérol qui est dû aux graisses, les triglycérides sont dus à une consommation excessive de sucre, alcool et fruits. Une alimentation équilibrée permet généralement de rétablir la biologie sans privation.